Éducation et formation en Afrique : nouveau champ d’un partenariat public-privé

Compte-rendu IDEFIE du petit déjeuner débat du 12 février 2016 avec M. Paul Giniès de Strat Conseil, ancien directeur général de 2IE et Président de la Commission Education/Formation du Conseil français des investisseurs en Afrique (CIAN).

Le paradoxe de l’éducation en Afrique : plus on va à l’université, plus on a de chances de se retrouver au chômage. Inversement, plus on sort du système scolaire, plus on est employable. Ce n’est que le reflet du fait que l’emploi formel ne représente que 10% de l’emploi total. Or les universités ne savent répondre qu’à l’offre d’emploi formelle. Traditionnellement, la quête du diplôme était une quête de rente, car le diplôme permettait un accès à l’administration et au secteur public.

Télécharger le compte-rendu complet

Page mise à jour le 24 mai 2016